Dordogne: grosse frayeur pour deux frères perdus dix heures dans une grotte

Passionnés de spéléologie, les deux adolescents voulaient explorer une grotte, mais se sont perdus. L'un d'eux, retrouvé en état d'hypothermie, ne portait que des tongs.

L'angoisse, puis le soulagement. Deux frères de 12 et 18 ans ont été retrouvés indemnes dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir disparu dans la grotte de Fontanguillère à Rouffignac de Sigoulès, en Dordogne, rapporte France Bleu.

Ils ont passé dix longues heures, perdus dans les entrailles d'une grotte. Deux adolescents, friands de spéléologie, se lancent vendredi dans l'exploration du site souterrain. Le lieu, privé, est pourtant interdit d'accès aux visiteurs, mais qu'importe pour les deux curieux, la grotte étant par ailleurs bien connue des amateurs dans la région.

Quatre heures s'écoulent et les deux frères ne réapparaissent pas à la surface. Inquiet, leur père déclare leur disparition à la gendarmerie. Arrivés sur place, les forces de l'ordre localisent les téléphones portables des adolescents, toujours actifs. Mais impossible de les joindre.

La bonne nouvelle ne survient qu'aux alentours de minuit: les deux jeunes hommes ont enfin été retrouvés. Après une heure de parcours, les deux frères ressortent enfin à l'air libre, vers 1 heure du matin, épuisés, mais sains et saufs. Le plus jeune, portant seulement des tongs, est cependant en situation d'hypothermie.

Un sang-froid "étonnant"

"Les deux garçons ont été désorientés. Ils pensaient revenir vers la sortie mais ils se sont enfoncés par erreur vers le fond de la grotte", raconte le maire de la commune Alain Castang à la radio locale.

Nécessitant plusieurs heures de recherche dans des conditions difficiles, le sauvetage s'est avéré être une opération complexe pour les secouristes.

"Le plus jeune des garçons avait de l'eau jusqu'au ventre, il a fallu le porter dans des cavités", explique l'élu.

Pendant les longues heures d'attente, l'aîné des deux frères a su faire preuve d'un sang-froid "étonnant", d'après le maire. Protecteur, il a pris dans ses bras son jeune frère pour le réchauffer. Il est également resté positif, confiant que les secours finiraient par retrouver leur trace.

D'abord examinés par un infirmier sur place, les deux adolescents ont ensuite été transportés à l'hôpital de Bergerac, en Dordogne.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Cosquer : une réplique du "Lascaux sous-marin" vient d'ouvrir ses portes à Marseille

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles