Dora Maar photographe de mode, artiste surréaliste et peintre, au Centre Pompidou

Valérie Oddos
Au-delà de la photographe surréaliste et de la maîtresse de Picasso, c'est une Dora Maar inconnue que nous fait découvrir le Centre Pompidou dans une grande rétrospective.

Dora Maar amante et muse de Picasso ? Dora Maar photographe surréaliste ? Oui bien sûr, mais c'était aussi une photographe professionnelle qui a eu un grand succès très jeune dans la mode et la publicité. C'était une femme dont le travail témoigne de l'engagement politique et une peintre reconnue dans les années 1940 et 1950, qui a continué ses recherches dans l'ombre, jusqu'à sa mort.

Ce sont toutes les facettes de Dora Maar (1907-1997) que le Centre Pompidou dévoile à travers plus de 400 œuvres. Cette rétrospective, la plus grande qui lui ait été consacrée, entend porter un regard nouveau sur son oeuvre. Pour la photographie, les deux commissaires, Damarice Amao et Karolina Ziebinska-Lewandowska, se sont appuyées sur les collections du Musée national d'art moderne, qui possède 1900 négatifs et plus de 300 contacts ainsi qu'une trentaine de tirages d'exposition. Pour la peinture, ça a été plus compliqué puisque quand Dora Maar est décédée son travail est parti aux enchères, par lots, sans même être inventorié, et s'est dispersé entre les mains de centaines de collectionneurs.


1Une photographe commerciale reconnue

Après trois ans de formation en arts décoratifs dans une école pour les filles, le Comité des dames, puis une école de photographie et de cinéma, Dora Maar publie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi