« Don't Look Up » : que se passerait-il si une comète fonçait vraiment sur la Terre ?

·2 min de lecture

De nombreux longs-métrages se sont amusés à imaginer ce qu'il pourrait advenir de la Terre et de ses habitants si un astéroïde ou une comète venait percuter la Planète. Le grand public a notamment pu savourer l'héroïsme outrancier de Bruce Willis dans Armaggedon ou les effets spéciaux démesurés d'un Deep Impact. Le film Don't Look Up, sorti sur Netflix le 24 décembre 2021, part d'un postulat similaire : deux astronomes, interprétés par Jennifer Lawrence et Leonardo DiCaprio, découvrent une comète qui se dirige vers la Terre. Les scientifiques se retrouvent rapidement confrontés au désintérêt des médias et à l'immobilisme du gouvernement, alors que la Terre s'apprête à être détruite. Mais le scénario du film, qui se pare d'une aura de sérieux dans son traitement de la menace cosmique, est-il crédible?

La comète Leonard en novembre 2021. © Dan Bartlett, Apod, Nasa
La comète Leonard en novembre 2021. © Dan Bartlett, Apod, Nasa

Une histoire de taille

Dans Don't Look Up, la doctorante Kate Dibiasky découvre donc une comète d'environ 10 kilomètres de large, se rendant compte quelques heures plus tard que celle-ci menace la Terre, sur laquelle elle s'écrasera six mois plus tard. La comète, désignée par les scientifiques comme une « tueuse de planètes », atteint l'océan Pacifique, provoquant un cataclysme sans précédent et l'extinction presque immédiate de la vie animale et végétale.

Dans l'espace, il existe en effet différent types de corps et objets célestes susceptibles d'être une menace. Le Centre d'études d'objets proches de la Terre de la Nasa (Center for Near Earth Objects Studies), chargé de la surveillance d'objets et astéroïdes gravitant dans un périmètre relativement proche de la Terre, a ainsi recensé près de 27.000 astéroïdes.

Seulement 2.000 d'entre-eux sont considérés comme potentiellement dangereux, et 158 ont une taille équivalente ou supérieure à un kilomètre de diamètre. Parmi ces astéroïdes, certains ont acquis une grande réputation chez les adeptes de théories apocalyptiques. Apophis et ses 350 mètres de diamètre...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles