"Don't Look Up", une délirante satire avec Leonardo DiCaprio sur les dangers climatiques

·3 min de lecture
Cate Blanchett, Tyler Perry, Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence dans
Cate Blanchett, Tyler Perry, Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence dans

Netflix propose cette année un conte de Noël plus sombre que d'ordinaire, la satire Don't Look Up dont l'objectif est non seulement de faire rire le public, mais aussi d'éveiller le monde aux dangers climatiques qui le guettent.

La plateforme de streaming met en ligne ce vendredi 24 décembre cette comédie délirante au casting ébouriffant: Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Jonah Hill, Timothée Chalamet, Ariana Grande, le Français Tomer Sisley, Cate Blanchett, Meryl Streep...

Cette comédie écologique, qui s'empare des angoisses climatiques, est signée Adam McKay, réalisateur connu pour ses comédies grinçantes sur les dérives du rêve américain (Anchorman, Frangins malgré eux, The Big Short).

Inspirée "de faits réels qui ne se sont jamais produits... jusqu'à présent", Don't Look Up suit deux astronomes en pleine tournée médiatique. Leur objectif: avertir l'humanité de sa destruction imminente par une comète! Mais ils sont confrontés à l'incompétence et à l'incompréhension de la présidente des Etats-Unis et des médias...

"Un film qui porte ses couilles"

Don't Look Up est selon son réalisateur une comédie sur notre monde incapable de communiquer. C'est aussi une réponse aux récits hollywoodiens optimistes (de Marvel et consorts) où la Terre est toujours sauvée de la destruction.

https://www.youtube.com/embed/wplebVZB8FQ?rel=0"Nous avons regardé des milliers et des milliers de films, qu'il s'agisse de Marvel, de films d'action ou de thrillers, tout se termine toujours en beauté à la fin, à chaque fois. Ça dure depuis des décennies comme ça. Il est clair que Don't Look Up est une analogie ou une allégorie de la crise climatique. Ce qui m'a motivé c'est de ne pas terminer par une happy end", a précisé Adam McKay au magazine GQ.

"C’est un film qui porte ses couilles", confie à BFMTV Tomer Sisley. "C’est un film assez courageux. On n’a pas trop l’habitude de voir ce genre de scénario aux Etats-Unis. Adam McKay fait partie de ces réalisateurs qui apportent un nouveau souffle dans leurs comédies.​​ Un souffle critique assez cynique et drôle."

Adam McKay a écrit Don’t Look Up en partie pendant la pandémie, qui l'a aidé à rendre son propos encore plus fou. La réalité dépassait alors largement la fiction, avec des millions de personnes sceptiques face à une pandémie qui tuait des millions de gens. "Oui, le déni [des personnages face] à la comète s'est avéré être multiplié par 10 dans le monde réel avec le Covid."

Un film qui doit changer la marche du monde

Pour Adam McKay, Don’t Look Up doit changer la marche du monde, et pousser les gouvernements à prendre des actions climatiques. "Notre stupéfiante inaction sur le climat, presque caricaturale à ce stade, nous a transformés en spectateurs", raconte-t-il, toujours à GQ.

https://www.youtube.com/embed/wFeZ2EOc8KY?rel=0

"Nous pensons que quelqu'un va trouver une solution. Nous supposons qu'il y a des adultes qui vont le faire. Mais nous oublions qu'il faut de vrais actes pour arriver à faire changer les choses. J'ai pensé que la narration d'un film avait le pouvoir de bousculer cet attentisme", poursuit le réalisateur.

"On ne fait jamais aussi bien passer les messages qu'à travers l’humour", acquiesce Tomer Sisley. "Quand on fait rire quelqu'un, on lui fait approuver une idée. L'humour est une manière extraordinaire de mettre des graines dans la tête des gens. Le but d'Adam McKay, avec ce film, c'est évidemment de faire passer un bon moment au public, mais aussi de lui laisser quelque chose. Qu'il repense au film avant de se recoucher."

Et l'acteur français de conclure: "C’est la force de ses films. C’était le cas de The Big Short et de Vice. Ça l'est encore plus avec celui-là. Je pense que tous les films ont la capacité de changer quelque chose, peut-être pas radicalement, mais Don't Look Up est en tout cas une marche supplémentaire dans la bonne direction."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles