"Elle a des dons de voyance" : le réalisateur de Hold-Up, fasciné par une gourou

·1 min de lecture

Pierre Barnérias, le controversé réalisateur du documentaire hold-up, fut proche d’une gourou dont le procès s’ouvrira les 26 et 27 mai prochains. Retour sur une admiration qui en dit long.

" Cette femme d’un mètre soixante parle le langage du cœur. (…) Ses mots, ses discours improvisés sur le pardon et l’amour ont été pour moi des pépites de vie, de réconfort, des étincelles de vérité. (…) Des paroles d’Évangile qui construisent toute une vie. C’est l’une des expressions-fétiches de cette ancienne éclusière, choisie par le Ciel pour faire du pardon un acte de libération et de joie. " Ces mots, exhumés des tréfonds d’Internet, ont été écrits à la fin 2002 par Pierre Barnérias, désormais connu pour avoir co-réalisé le documentaire complotiste Hold-Up, vu par plusieurs millions de personnes. Sa thèse, on s’en souvient, soutenait que la pandémie de Covid-19 aurait germé dans l’esprit des puissants de ce monde, notamment " Big Pharma ", Bill Gates et quelques autres, dans le but d’imposer une lucrative dictature fondée sur la surveillance généralisée permise par la 5G.Saga judiciaireVingt ans plus tôt, le journaliste alors employé par France télévisions révélait sa fascination béate pour une certaine Éliane Deschamps, mère de cinq enfants et voyante, qui assurait " voir la Vierge " depuis le 15 août 1996, chaque quinzaine à 0 h 06, d’abord dans la forêt de Daix, près de Dijon, au lieu-dit " La porte du Diable ", puis à proximité de ses logements successifs…Fondatrice et...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

A Grenoble, la start-up Raise Partner, caillou dans la chaussure d’Éric Piolle

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"