Dons pour Notre-Dame : Pascal Canfin appelle les grandes fortunes à renoncer au dispositif de défiscalisation

franceinfo
Le numéro 2 sur la liste LREM aux élections européennes souhaite que les dons faits pour restaurer la cathédrale ne soient pas déduits des impôts.

Invité de franceinfo jeudi 18 avril, le numéro 2 de la liste LREM aux élections européennes Pascal Canfin a appelé les grandes fortunes à "renoncer" au "dispositif de défiscalisation" lié à leurs promesses de dons pour reconstruire la cathédrale Notre-Dame de Paris.

La famille Pinault et le groupe JCDecaux ont déjà annoncé qu'ils y renonçaient. "Je pense que ce serait un geste salutaire, sain et bienvenu que les autres familles, la famille Bettencourt, la famille Arnault qui mettent, et c'est heureux, des dizaines voire des centaines de millions sur la table pour reconstruire Notre-Dame, renoncent elles aussi au dispositif de défiscalisation", a estimé Pascal Canfin.

>> Les milliardaires et les entreprises qui donnent pour Notre-Dame sont-ils vraiment si généreux ?

Alors que des voix dénoncent la générosité sélective des grandes fortunes françaises, l'ancien eurodéputé EELV a appelé à "distinguer deux choses" : "La première, c'est l'élan de solidarité qui dépasse tout le monde. Arrêtons d'opposer les Français les uns aux autres dans un moment comme celui-là. Est-ce que ce serait mieux si les très riches Français disaient : 'Ce n'est pas notre responsabilité, ce n'est pas nous qui allons payer' ? Et puis il y a la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi