Elle donne un prénom diabolique à son fils et celui de sa fille est encore pire

·1 min de lecture

Au Royaume-Uni, une jeune maman aussi imaginative que téméraire a choisi de donner un prénom diabolique à son petit garçon. Un choix qui ne fait pas l'unanimité.

Le prénom d’un bébé est un choix très personnel… et ça, Josie Devon en sait quelque chose. Originaire de Playmouth, au Royaume-Uni, cette jeune maman de 27 ans a révélé, à l’occasion d’une intervention dans le Jeremy Vine Show, avoir appelé son bébé Lucifer. "Je ne me suis pas vraiment inspirée de quoi que ce soit, a-t-elle confié. J’ai regardé de nombreux livres de prénoms et j’aime les prénoms inhabituels. Je n’aime pas les prénoms standards. Je croyais que j’allais avoir une fille donc j’ai choisi un prénom de fille – J’allais l’appeler Narnia, mais j’ai découvert que j’allais avoir un garçon."

Dotée d’une personnalité très singulière, la jeune maman explique avoir fait son choix en dépit des critiques de ses proches. D’ailleurs, sa fille de six ans portait déjà un prénom insolite (et surtout très long) : Talayla-May Barbara Elaine Kayleigh Kelsey Jade. "Lorsque j’ai choisi le prénom de Lucifer, je savais que les gens n’aimeraient pas mais ça ne les regarde pas, a-t-elle indiqué à Jeremy Vine. Certains membres de ma famille m’ont dit ‘Tu ne peux pas l’appeler comme ça’, mais je ne suis pas religieuse donc le prénom n’a rien à voir avec ce à quoi les gens pensent. Mon père sait comment je suis et ce que j’aime, il m’a dit que (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Disparition de Delphine Jubillar : son nom cité dans l'affaire, Cyril Hanouna réagit
Un nourrisson orphelin après le suicide de ses deux parents
Elle enferme son fils malade du Covid dans le coffre de sa voiture
Elle abandonne ses enfants et se prend 10 jours de vacances à l'autre bout du monde
Disparition de Delphine Jubillar : ces photos qui innocenteraient Cédric

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles