"Elle m'a donné le goût des mots" : Guillaume Gallienne rend hommage à sa cousine, la poétesse Alicia Gallienne

Ariane Combes-Savary

On connaît le comédien, sociétaire de la Comédie Française et passionné de littérature. On connaît aussi le réalisateur de Maryline ou Les garçons et Guillaume à table. Mais, cette fois-ci, c'est en tant qu'ambassadeur d'un livre puissant que Guillaume Gallienne prend la parole. Un recueil de poèmes écrit par sa cousine, Alicia Gallienne, morte à l'âge de 20 ans. L'autre moitié du songe m'appartient, publié chez Gallimard et préfacé par l'éditrice Sophie Nauleau, est sorti en librairie le 6 février.

"Le jour de sa mort, j'ai décidé d'être comédien"

Alicia Gallienne a profondément marqué la vie du comédien. Son existence si brève et si intensément vécue a laissé sur lui une empreinte indélébile. "Enfants, nous les cousins, étions tous amoureux d’elle, de son sourire frondeur, de ses cheveux longs et de ses yeux bleus sublimes. Atteinte d’une maladie rare, elle lutte au plus profond d’elle-même, pour la vie qu’elle aime tant", témoigne-t-il dans son émission "Ca peut pas faire de mal" sur France Inter, consacrée aux textes des grands noms de la littérature.

Entre deux lectures de ses poèmes, il ajoute : "C’est le jour de sa mort que j’ai décidé de devenir comédien, afin de transmettre les mots des grands auteurs, dont elle m’a donné le goût."

Intérrogé par Jean-Noël Mirande sur le plateau du journal de France 3 Paris Ile-de-France, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi