Publicité

Donald Tusk, Premier ministre polonais, en visite en Ukraine pour déminer quelques dossiers

Le Premier ministre polonais, Donald Tusk, est arrivé ce lundi matin à la gare de Kiev. C’est le premier déplacement en Ukraine du nouveau chef du gouvernement libéral et pro-européen et les dossiers au menu de cette visite sont stratégiques.

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a comparé lundi la guerre en Ukraine au combat « entre le bien et le mal », lors de sa première visite à Kiev. « Je n'ai pas honte d'utiliser de grands mots: c'est ici, en Ukraine, que passe le front mondial entre le bien et le mal », a déclaré M. Tusk lors d'une conférence de presse commune avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Rien n’est plus important que le soutien à l'Ukraine contre l'agression russe », avait-il déclaré un peu plus tôt. Le ton était donné. En amont de sa visite, le Premier ministre Donald Tusk a rappelé sa priorité : la situation sur la ligne de front demeure « la question numéro un pour la sécurité polonaise ». Le gouvernement polonais étudie la possibilité de fabriquer davantage de munitions et d'équipements militaires dans le cadre d'un nouveau programme d'aide à l'Ukraine, a déclaré la semaine dernière le ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski.

À lire aussiFace aux effets de la guerre, le sentiment anti-ukrainien gagne du terrain en Pologne


Lire la suite sur RFI