Donald Trump : volte-face sur le régime de Bachar Al Assad

France 3

L'attaque chimique qui a eu lieu en Syrie, le 4 avril, a tué des familles entières. Alors que les États-Unis ne faisaient plus du départ de Bachar Al Assad une priorité, le revirement est total et désormais affirmé jusque sur les pelouses de la Maison-Blanche. "Ces actes odieux commis par le régime de Bachar Al Assad sont intolérables. Des lignes ont été franchies, beaucoup de lignes, des lignes rouges, et mon attitude envers Bachar Al Assad a beaucoup changé", a soutenu le président des États-Unis à Washington.

Une action militaire n'est pas à écarter

Les Russes, de leur côté, ne dévient pas de leur ligne. Ils jugent inacceptables les accusations portées contre le régime syrien. La lune de miel entre Moscou et Washington semble se fissurer. Une action militaire n'est pas à écarter, affirme ce jeudi 6 avril au soir un haut responsable américain.



Retrouvez cet article sur Francetv info

DIRECT. La frappe en Syrie est une "clarification" des Etats-Unis, selon Jean-Marc Ayrault
Frappe américaine en Syrie : "C'est un gros coup", la base visée est "l'une des plus importantes pour les Syriens"
VIDEO. Frappe américaine en Syrie : l'"USS Porter" lance des missiles Tomahawk contre une base du régime
VIDEO. Donald Trump ordonne une frappe en Syrie pour "mettre fin au massacre"
Frappe américaine en Syrie : "Donald Trump montre les muscles"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages