Donald Trump soutient Viktor Orban pour sa réélection

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Viktor Orbán
    Premier ministre hongrois
  • Donald Trump
    Donald Trump
    Président des États-Unis de 2017 à 2021

Donald Trump a appelé les Hongrois à réélire le Premier ministre sortant Viktor Orban, «un leader fort et respecté de tous».

Loin de la Maison-Blanche, Donald Trump donne toujours ses conseils. L'ancien président américain a, dans un communiqué diffusé lundi, appelé à la réélection du Premier ministre hongrois Viktor Orban, «un leader fort et respecté de tous» : «Il aime vraiment son Pays et veut la sécurité pour sa population. Il a fait un travail puissant et formidable dans la protection de la Hongrie, en arrêtant l'immigration illégale, en créant des emplois, du commerce et devrait être autorisé à le poursuivre lors de l'Élection à venir», a écrit le milliardaire, vantant les avancées du Hongrois aux valeurs conservatrices, nationalistes et antieuropéennes sur des thèmes qui lui sont chers.

Reportage :Hongrie, le grand bond en arrière

Les deux hommes se sont déjà rencontrés : Donald Trump avait reçu Viktor Orban à la Maison-Blanche, en mai 2019. L'Américain avait soutenu le Premier ministre hongrois, vivement critiqué par de nombreux dirigeants européens, très critiques vis à vis de ses positions sur les migrants et les personnes LGBT. Viktor Orban lui avait retourné le compliment, déplorant à sa défaite à l'élection présidentielle de 2022 la perte d'un «soutien international majeur». Il avait également appelé à «ne pas juger» les États-Unis après l'invasion du Capitole par des pro-Trump le 6 janvier 2021, un événement historique au cours duquel cinq personnes étaient mortes.

Une opposition unie face à Orban

Les élections législatives d'avril prochain s'annoncent serrées pour Viktor Orban, qui sera pour la première fois face à une opposition de six partis unis, mélangeant libéraux, écologistes, sociaux-démocrates et extrême droite. Lors d'un meeting, en octobre dernier, le Premier ministre sortant avait fustigé l'Union européenne(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles