Donald Trump : retour au charbon

France 2

Il n'y aura plus aucune restriction. Les

centrales à charbon vont pouvoir rejeter autant de carbone qu'elles le souhaitent. Pas de limite, pas de compte à rendre. Combustible le plus polluant pour l'atmosphère, le charbon est déjà exploité dans 511 centrales à travers le pays. Et c'est le même principe pour le gaz de schiste. Fini les contraintes sur la quantité de terres exploitables. Peu importe s'il y a dégradation des eaux.

Un président ouvertement climatosceptique

Pire, si un gisement est repéré dans un grand parc national comme Yellowstone, il ne sera plus protégé. Rien de surprenant pour un président ouvertement climatosceptique. "Le réchauffement climatique est un canular", assure Donald Trump. Déjà la semaine dernière, le président a signé le lancement du pipeline controversé de Keystone, qu'Obama avait bloqué par précaution environnementale. Donald Trump a privilégié les milliers d'emplois qui sont en jeu. Toutes ces mesures risquent de réduire la portée de l'accord de Paris sur le climat.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Un médecin palestinien demande des excuses au tribunal après que des chars israéliens ont tué ses trois filles
Léo, l'un des 100 000 automobilistes convertis à l'électrique en France : "Je fais des pleins à 60 centimes"
Cinq questions pour comprendre le déclenchement du Brexit
A quoi faut-il s'attendre après le déclenchement du Brexit ?
Brexit : la Première ministre britannique a signé la lettre qui va déclencher la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages