Donald Trump reste silencieux sur les cyberattaques russes

·2 min de lecture

Depuis que les services américains ont confirmé l'existence d'une vaste cyberattaque menée par un groupe de pirates russes, Donald Trump n'a pas évoqué le sujet publiquement.

«Poutine et moi avons discuté de la création d'une unité impénétrable de Cyber Sécurité pour que le piratage d'élection, et bien d'autres choses négatives, soient surveillés...», tweetait Donald Trump le 9 juillet 2017. Trois ans et demi plus tard, alors qu'il crie à la fraude électorale massive sans preuve pour expliquer sa défaite, le président américain est resté silencieux à la confirmation d'une vaste cyber attaque menée par un groupe de hackers russe à l'encontre de plusieurs institutions américaines depuis six à neuf mois. Jeudi, tous ses tweets concernaient l'élection qu'il a perdue, y compris lorsqu'il a évoqué Chris Krebs, l'ancien directeur de l'agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures, qu'il a limogé le mois dernier pour avoir contredit ses accusations de fraude : «Chris Krebs a été totalement déchiqueté et démenti à l'Audition Sénatoriale sur l'Élection Frauduleuse de 2020. Une FRAUDE massive a eu lieu avec les machines, les gens votant depuis l'extérieur des États, des sans-papiers, des morts, pas de signatures -et bien plus encore!», a-t-il écrit, répétant des accusations qui n'ont pas été prouvées.

Le silence de Donald Trump sur le sujet montre une fois de plus sa réticence à critiquer la Russie et Vladimir Poutine, alors que sa campagne a été soupçonnée de collusion avec des ressortissants russes. Des accusations sérieuses qui ont fait l'objet d'une enquête par le procureur spécial Robert Mueller,(...)


Lire la suite sur Paris Match