Donald Trump met en garde l'Iran, mais se dit prêt à discuter

1 / 2

Donald Trump met en garde l'Iran, mais se dit prêt à discuter

Donald Trump a de nouveau mis en garde l'Iran dimanche contre la répression des manifestations, mais son ministre de la Défense a assuré que le président américain était prêt à discuter avec les dirigeants de la République islamique.

"NE TUEZ PAS VOS MANIFESTANTS", a-t-il tweeté en anglais et en farsi, au lendemain d'un premier message qui exhortait le régime de Téhéran à ne pas commettre "un autre massacre de manifestants pacifiques".

La police iranienne a dispersé samedi des rassemblements d'étudiants dans la capitale iranienne à la mémoire des 176 victimes tuées dans la destruction d'un avion de ligne, mercredi, abattu "par erreur" par l'armée.

"Des milliers de personnes ont déjà été tuées ou emprisonnées par vous, et le monde vous regarde", a écrit Donald Trump. "Plus important, les Etats-Unis regardent."

Le locataire de la Maison Blanche fait référence aux manifestations qui avaient éclaté mi-novembre en Iran après l'annonce d'une forte augmentation du prix de l'essence, faisant plus de 300 morts, selon l'ONG Amnesty International.

Des relations irano-américaines sous tension

La mise en garde du président américain intervient dans un contexte très tendu entre Etats-Unis et Iran, marqué par une escalade depuis l'élimination par les Américains, le 3 janvier, du puissant général Qassem Soleimani.

Mercredi, puis dimanche, les forces armées iraniennes ont tiré des missiles sur des bases abritant des soldats américains...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi