Donald Trump menace de libérer les djihadistes français détenus en Syrie si Paris ne les rapatrie pas

Le sort des djihadistes occidentaux prisonniers en Syrie fait de nouveau débat. Au cours d'un échange avec les journalistes sur la pelouse de la Maison-Blanche, mercredi, Donald Trump a une nouvelle fois menacé de libérer les djihadistes européens dans leur pays d'origine si ces derniers ne les rapatriaient pas eux-mêmes. "Nous détenons des milliers de combattants de l'EI en ce moment. Et l'Europe doit les reprendre", a expliqué le milliardaire américain, ciblant notamment "l'Allemagne, la France et d'autres pays".

Lire aussi - Djihadistes français en Syrie : le gouvernement reste dans l'embarras

"Nous les avons capturés, nous en avons des milliers et maintenant, comme d'habitude, nos alliés n'en veulent pas", a ajouté le président américain. "Les Etats-Unis ne vont pas les garder à Guantanamo pendant 50 ans et payer pour ça." Ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis pressent leurs alliés européens de rapatrier les djihadistes :

Début août, le coordinateur du contre-terrorisme au département d'Etat américain, Nathan Sales, avait déjà fait une déclaration similaire : "La manière la plus efficace pour [empêcher leur retour sur le champ de ...
Lire la suite sur LeJDD