Donald Trump limoge Rex Tillerson : "Des différences de fond" et "une inimitié grandissante" entre les deux hommes

franceinfo
Le spécialiste des États-Unis Corentin Sellin a expliqué mardi sur franceinfo les raisons du limogeage par simple tweet de Rex Tillerson par Donald Trump.

Donald Trump a annoncé mardi 13 mars sur Twitter le limogeage du chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson et son remplacement par Mike Pompeo, le directeur de la CIA. Corentin Sellin, professeur agrégé d'histoire et spécialiste des États-Unis est revenu sur ce limogeage, mardi sur franceinfo.

franceinfo : Le fait que Donald Trump et Rex Tillerson ne pensaient pas pareil, comme le dit le président américain, suffit-il à expliquer ce limogeage ?

Corentin Sellin : Oui et non. Oui parce que les points de divergence s'étaient multipliés depuis plusieurs mois. On en avait eu un exemple pas plus tard que lundi, puisque que Tillerson avait condamné très fermement l'action des Russes au Royaume-Uni pour éliminer leur transfuge, tandis que la Maison Blanche et Donald Trump, par son attaché de presse, n'avaient pas voulu cibler la Russie. On pourrait multiplier les différences de fond : sur le dossier nord-coréen, sur le dossier iranien. Mais il y avait aussi une différence de personne. On se souvient que Rex Tillerson avait traité de "moron", c'est-à-dire de crétin, de débile, le président, à l'issue d'une réunion du Conseil de sécurité nationale lors de l'été 2017, que cela s'était su. À tel point que Donald Trump l'avait commenté par tweet. Depuis lors, les jours de Tillerson étaient comptés. Il n'avait plus du tout la confiance du président. Il semblait écarté de tous (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi