Donald Trump limoge le chef du Pentagone Mark Esper

·2 min de lecture

Le président américain Donald Trump a annoncé ce lundi 9 novembre le limogeage de son ministre de la Défense Mark Esper, qui sera remplacé par le directeur du centre national de contre-terrorisme, Christopher Miller.

Comme à son habitude Donald Trump a annoncé sa décision sur Twitter, rapporte notre correspondante à Washington Anne Corpet. C’est la coutume instaurée par ce président hors normes : il se débarrasse de ses ministres par réseau social interposé. Il précise sur Twitter que Christopher Miller prend ses fonctions immédiatement à la tête du Pentagone.

« Chris va faire un SUPER travail ! Mark Esper est limogé. Je le remercie pour son travail », a tweeté sans cérémonie le président américain Donald Trump, deux jours après l'annonce par les médias de sa défaite face à Joe Biden lors de la présidentielle américaine.

Deux jours après l’annonce de sa défaite face à Joe Biden, le président conserve toutes ses prérogatives et entend bien le montrer. Ses relations avec son secrétaire à la défense sont tendues depuis le mois de juin dernier. Mark Esper avait estimé à cette époque que les troupes ne devaient pas être envoyées pour endiguer la vague de manifestations qui secouait toutes les villes du pays dans le cadre du mouvement « Black Lives Matter » pour plus de justice raciale.

Cela avait rendu le président furieux. Donald Trump souhaitait lui que les militaires prennent le contrôle de la situation en activant une loi sur l’insurrection. Il s’était moqué de son secrétaire à la défense publiquement. Le président n’a pas apprécié non plus que Mark Esper fasse retirer le drapeau confédéré de toutes les bases militaires du pays qui hissaient encore ce symbole de la ségrégation.

► À lire aussi : Période du «lame duck»: que peut encore faire Trump avant de quitter la Maison Blanche?

Depuis cette date, la perte d'influence de Mark Esper était devenue palpable et il avait disparu des écrans, n'accordant plus d'entretiens et ne prononçant que des discours préparés à l'avance. Selon les médias américains, Mark Esper avait déjà rédigé depuis plusieurs semaines une lettre de démission.

Christopher Miller devient ministre par intérim jusqu'au 20 janvier 2021. Il est techniquement le cinquième chef du Pentagone de Donald Trump, après l'ex-général des Marines Jim Mattis, l'ingénieur de Boeing Patrick Shanahan et le chef de la Navy Richard Spencer qui a dû prendre les rênes brièvement en attendant la confirmation par le Sénat de Mark Esper en juillet 2019.

(Avec AFP)