Donald Trump trop « imprévisible », Joe Biden va le priver d'une prestigieuse coutume

·1 min de lecture

Quand ils quittent la Maison-Blanche, les anciens présidents américains continuent de bénéficier d'un certain nombre d'avantages inhérents à leur ancienne fonction. En plus d'une retraite et de moyens en bureaux et en personnel administratif, Donald Trump peut prétendre à recevoir des informations hautement sensibles : des notes confidentielles des agences américaines du renseignement. Alors que son départ du Bureau Ovale a entraîné une insurrection, l'ex-magnat de l'immobilier pourrait ne pas obtenir cette faveur, comme le relate l'AFP, dont se fait l'écho L'Obs ce samedi 6 février.

Ce vendredi 5 février, Joe Biden a accordé une interview à la chaîne CBS, durant laquelle il a émis des réserves sur la communication de telles informations auprès de son prédécesseur, pas vraiment le bienvenu à Mar-a-Lago depuis qu'il s'y est réinstallé avec sa compagne Melania Trump. "Je pense qu’il n’a pas besoin de recevoir les briefings des renseignements, a affirmé le nouveau président américain, qui compte bien tourner la page Donald Trump en débarrassant le Bureau Ovale des curieux objets de son ancien occupant. Quel sens cela a-t-il de lui donner un briefing des renseignements ? Quel impact a-t-il encore, au-delà du fait qu’il pourrait déraper et dire quelque chose ?" Par cette prise de position, Joe Biden a mis en cause "le comportement imprévisible" de l'homme d'affaires républicain, en prenant en exemple les événements du 6 janvier.

Pour rappel, cinq personnes ont perdu la vie lors de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Bruno Le Maire : le ministre de l'économie dévoile une photo attendrissante de son fils
« Sans Harry, elle est méchante et dans le contrôle » : la demi-soeur de Meghan Markle déchaîne ses coups
Le saviez-vous ? Vianney est un intime de Brigitte Macron depuis plusieurs années
Benjamin Castaldi pas assez « chic » pour TF1 : « Je sentais trop la f*****ne et pas assez le savon »
Prince George et princesse Charlotte : ce mot que leur nounou n'a pas le droit d'utiliser