Donald Trump goujat : il a demandé le divorce “par une simple lettre”

·1 min de lecture

Bien avant d’épouser Melania Trump, l’actuel rival de Joe Biden dans la course à l’élection présidentielle américaine avait dit oui à Ivana. Un mariage qui a donné naissance à trois enfants : Ivanka, Donald Trump Jr. et Eric. Une idylle qui battait de l’aile en 1989 quand l’homme d’affaires est tombé sous le charme de celle qui deviendra sa deuxième épouse, Marla Maples. En 1990, elle avait dit à l’un de ses amis que Donald Trump était le « meilleur coup de sa vie au lit ». La confidence « privée » de Marla Maples aurait dû le rester mais c’était sans compter sur le New York Post qui l’avait publiée. Dix ans après leur rencontre, en 1999, les parents de Tiffany, qui a fêté ses 27 ans le 13 octobre dernier, avaient divorcé.

Selon l’édition américaine de Vanity Fair, il lui aurait fait part de sa décision « par une simple lettre » envoyée par FedEx. Le divorce a été prononcé en 1999, mais c’est en 1997 que Donald Trump a décidé de se séparer de celle qu’il aurait tenté de faire taire plus récemment selon le magazine. Un an avant, elle avait fait la couverture du National Enquirer en train de « batifoler » avec un autre homme. Dès le départ, il semblait savoir que ce mariage allait mal se terminer.

« C'est un document horrible. On prévoit la séparation des biens en cas de divorce. Quand vous voulez être optimiste, ce n'est pas une bonne chose... Mais c'est pourtant nécessaire de nos jours », avait-il confié à un journaliste, comme l’avait rapporté Madame Figaro. Le contrat de mariage (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Henri Salvador : ce que son fils biologique Jean-Marie Périer ne lui a pas pardonné
Le saviez-vous ? La fille de Nicole Kidman et Tom Cruise est scientologue
Éric Naulleau menacé de mort : “Une meute qui vous court aux fesses !”
Kate Middleton s’offre une sortie discrète avec George et Charlotte
Marion Maréchal, "petite-fille du diable" : ce prêtre qui a refusé de la baptiser