Donald Trump face au Capitole : ce moment où tout a basculé

Par Julien Peyron
·1 min de lecture
« Descendez jusqu’au Capitole ! » intime Donald Trump à ses partisans, jeudi à Washington.
« Descendez jusqu’au Capitole ! » intime Donald Trump à ses partisans, jeudi à Washington.

Que restera-t-il de ce 6 janvier 2020 ? Dans quelques années, les petits Américains apprendront certainement que ce jour-là, leur démocratie a vacillé. On leur montrera les images de ces militants bigarrés investissant le Capitole : le chef indien « new age » et son casque à cornes, les signes QAnon en pagaille, les pancartes « Biden est un pédophile », les potences et même une guillotine? Mais l'image la plus marquante de cette journée est peut-être à chercher quelques minutes plus tôt. Juste avant que la foule donne l'assaut.

En début d'après-midi, des dizaines de milliers de partisans du président sont déjà massés sur le Mall, le célèbre parc qui s'allonge du Potomac jusqu'aux marches du Capitole. Il fait à peine plus de 5 degrés dans la capitale fédérale, mais il en faut plus pour refroidir leurs ardeurs. Trump est à la tribune. Comme souvent, il harangue la foule. « Descendez jusqu'au Capitole ! Nous allons acclamer nos braves sénateurs et élus (?) et nous n'acclamerons probablement pas tellement certains d'entre eux, parce que nous ne reprendrons pas notre pays en étant faible. »

Lire notre reportage Capitole envahi par des pro-Trump : « Ça peut tourner à la guerre civile »

L'image est saisissante. Pendant que Trump lance des appels à l'émeute, tout l'establishment américain est au chaud, à quelques centaines de mètres de là, sous l'imposante coupole du Capitole. Même le vice-président Mike Pence a fini par rentrer dans le rang. Resté fidèle jusqu'au bo [...] Lire la suite