Donald Trump encourage le vaccin et se fait siffler

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

VACCINATION - “S’il ne fonctionne pas, vous serez les premiers à le savoir, d’accord?”. L’ancien président américain, Donald Trump, s’est fait brièvement huer et siffler lors d’un meeting organisé ce samedi 21 août en Alabama et durant lequel il a encouragé la foule à aller se faire vacciner.

“Vous savez quoi, je crois totalement en votre liberté. Vous devez faire ce que vous avez à faire, mais… je le recommande, faites-vous vacciner! Je l’ai fait. C’est bien. Faites-vous vacciner”, a-t-il lancé. Une déclaration qui n’a pas plu aux Américains, en majorité sans masque, qui avaient fait le déplacement à ce rassemblement dans la ville de Cullman. Quelques huées et sifflements se sont rapidement fait entendre.

L’ancienne star de télé-réalité ne s’est pas démontée puis a enchaîné: “Non, c’est OK, vous avez vos libertés. Mais il se trouve que j’ai pris le vaccin. S’il ne fonctionne pas, vous serez les premiers à le savoir, d’accord? J’appellerai l’Alabama en disant Eh, vous savez quoi ? Mais le vaccin fonctionne. Mais certes, vous êtes libres et devez garder cette liberté.”

Donald Trump vacciné en janvier dernier

Pourtant, Donald Trump se trouvait bien face à ses partisans. Lors de la dernière présidentielle américaine, 8 électeurs sur 10 ont voté pour lui en Alabama, état du sud-est des États-Unis. La ville organisatrice du rassemblement, Cullman, vient de dépasser son pic de contaminations, atteint en décembre, et a déclaré l’état d’urgence sanitaire 48 heures avant le discours de l’ancien président.

Donald Trump s’est fait vacciner en janvier dernier, alors qu’il était encore à la Maison Blanche, une information qui n’a été révélée publiquement qu’en mars.

À voir également sur Le Huffpost: Attaque du Capitole: des policiers témoignent de la violence de l’assaut

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles