Donald Trump défendu par deux nouveaux avocats à l’aura sulfureuse

·1 min de lecture

Sous le coup d'une seconde procédure de destitution, Donald Trump veut tout faire pour défendre ses ambitions politiques. Lâché par cinq avocats ce dimanche 31 janvier (ces derniers poussés vers la sortie par le risque de destitution et le refus de l'ex-chef d'État de reconnaître sa défaite en interne), il a finalement trouvé ceux qui le défendront face au Sénat. L'urgence étant grande, le coup d'envoi de son procès étant prévu le 8 février 2021, il a fait appel à Bruce Castor Jr. et David Schoen. Des "avocats dont le travail comprend les défenses de certains des plus grands monstres de l'histoire" selon l'édition américaine de Vanity Fair. À savoir, Bill Cosby, actuellement incarcéré en Pennsylvanie, et Jeffrey Epstein, dont la proximité avec le prince Andrew a fait de lui un criminel des plus reconnus.

En 2005, alors qu'il était procureur général du comté de Montgomery, le premier a refusé de poursuivre l'ex-star du Cosby Show pour agression sexuelle. Au moment des faits, Bruce Castor Jr. a estimé que les preuves de la culpabilité du comédien étaient insuffisantes. Près d'une décennie plus tard, une cinquantaine de femmes lui prouveront le contraire. Parmi elles, Andrea Constand, qui l'a accusé de diffamation. L'avocat a alors contre-attaqué en justice, assurant que la jeune femme avait pour ambition de ruiner sa carrière politique. Accusation rejetée. David Schoen, de son côté, a été l'une des dernières personnes à s'être entretenues avec Jeffrey Epstein, peu de temps avant (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Melania Trump à nu : les surprenantes confidences de son styliste français
Mort de l'acteur Hal Holbrook (Into the Wild) à 95 ans
VIDEO - Najoua Belyzel agressée sexuellement à 10 ans par son médecin : son témoignage glaçant
Gabriel Matzneff : sa réponse à Vanessa Springora... en pleine affaire Duhamel
VIDÉO - "Heureusement que c'est pas toi qui décides !" : la colère de Jean-Claude Dassier face à Pascal Praud