Donald Trump confirme la mort d'Hamza, le fils et héritier d'Oussama Ben Laden

L'annonce survient trois jours après le dix-huitième anniversaire des attentats du 11-Septembre. Samedi 14 septembre, la Maison Blanche a annoncé officiellement la mort d'Hamza Ben Laden, l'un des fils d'Oussama Ben Laden, mais surtout l'homme présenté comme son héritier à la tête d'Al-Qaïda. D'après la déclaration de la présidence américaine, relayée par des journalistes sur Twitter, Hamza Ben Laden a été tué dans une opération antiterroriste dans la région afghano-pakistanaise. Sans plus de précisions sur le lieu ou la date de sa mort.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les médias américains avaient annoncé fin juillet qu'Hamza Ben Laden avait été tué et que les Etats-Unis avaient contribué à l'opération visant à l'éliminer. Mais sa mort n'avait jamais encore été confirmée publiquement. Considéré comme le fils préféré – voire le successeur désigné – d'Oussama Ben Laden, l'instigateur du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles