Donald Trump aurait gagné 1,6 milliard pendant sa présidence... Des chiffres qui donnent le tournis

·1 min de lecture

Durant ces quatre années à la présidence des États-Unis, Donald Trump aurait gagné 1,6 milliard de dollars, comme on peut le lire ce mardi 23 février sur le site britannique de Metro. Des chiffres qui donnent le tournis et correspondent aux revenus générés par l'organisation Trump et d'autres sources extérieures, entre 2016 et 2020. Si l'ancien président américain, désormais installé dans son luxueux refuge de Mar-a-Lago, en Floride, a effectivement fait don de son salaire officiel du dernier trimestre de 2019 au ministère de la Santé et des Services sociaux, dans le cadre de la pandémie, il a pu largement compter sur les revenus de son entreprise pour palier le manque. Rappelons que ce salaire du dernier trimestre 2019 s'élevait à 100 000 dollars.

Si le CREW ("The Citizens for Responsibility and Ethics", un organisme qui lutte contre la corruption au sein du gouvernement, NDLR) a constaté une baisse importante des revenus en 2020 en corrélation avec la pandémie, les entreprises du milliardaire Trump ont tout de même réussi à récolter des revenus à dix chiffres. Le CREW a précisé que les formulaires de déclaration étaient vagues avec certains actifs répertoriés comme "plus de 5 000 000 $" de revenu annuel. S'il faut rappeler que ces revenus déclarés ne reflètent pas nécessairement les revenus personnels de Donald Trump, ce dernier ne semble néanmoins pas connaître la crise.

Alors que Donald Trump fait aujourd'hui face à une dette s'élevant à la coquette somme de 247 millions d'euros, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Apolline de Malherbe interrompue... Un inconnu lui offre des fleurs
Le prince Philip hospitalisé depuis 8 jours : le point sur la situation
Affaire PPDA : l'ancienne direction de TF1 dit "être tombée des nues"
Marine Le Pen « a bien changé »... et ça inquiète dans le camp Macron
Camille Kouchner inquiète des répercussions de son livre : "Vous ne vous rendez pas compte de leurs forces"