Donald Trump assure qu'il vaincra le "terrorisme islamique radical"

Donald Trump a mis en garde Kim Jong-Un ce lundi, l'invitant à la retenue. Un diplomate nord-coréen auprès de l'ONU a de son côté assuré que son pays était prêt à faire face à "n'importe quelle guerre".

Le président américain Donald Trump a assuré ce lundi que les Etats-Unis et leurs alliés vaincraient le "terrorisme islamique radical. Prenant la parole depuis la base de MacDill (Tampa, Floride), centre militaire névralgique abritant le siège du commandement militaire américain au Moyen-Orient et le quartier général des forces spéciales américaines, le président républicain a promis de ne jamais laisser l'organisation "prendre racine" sur le sol américain.

Pour Donald Trump, certaines attaques commanditées par Daech ne sont "même pas mentionnées" par les médias 

Le président républicain a signé fin janvier un décret donnant jusqu'à fin février à ses responsables militaires pour lui présenter un plan détaillant "une stratégie exhaustive pour vaincre Daech". Le groupe islamiste est engagé "dans une campagne de génocide, commettant des atrocités à travers le monde", a ajouté Donald Trump, promettant, sans autres précisions, des investissements "historiques" dans les forces armées américaines.
    
Affirmant, sans aucun élément factuel pour appuyer ses dires, que certaines attaques n'étaient parfois "même pas mentionnées" dans les médias, il s'en est une nouvelle fois pris "à la presse très malhonnête" qui, a-t-il affirmé, "ne veut pas en parler". "Ils ont leurs raisons", a-t-il ajouté, sans la moindre explication sur cette étonnante déclaration.

Le rapprochement avec la...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles