Donald Trump annule un voyage à Londres et blâme (à tort) Barack Obama

Donald Trump à la Maison-Blanche, le 10 janvier 2018.

Donald Trump a annulé le voyage qu'il devait effectuer à Londres. Sa raison : l'administration Obama n'a pas bien géré la nouvelle ambassade américaine qu'il devait inaugurer.

Non, Donald Trump n'avait pas peur d'un accueil glacial au Royaume-Uni. S'il annule son voyage prévu à Londres, c'est à cause... de Barack Obama. Dans un tweet, le président américain a écrit jeudi soir : «La raison pour laquelle j'ai annulé mon voyage à Londres est que je ne suis pas un grand fan du fait que l'administration Obama a vendu ce qui était peut-être l'ambassade la mieux située et la plus élégante pour "des clopinettes", pour en construire une nouvelle plus loin pour 1,2 milliard de dollars. Mauvaise affaire. On voulait que je coupe le ruban -NON!»

Le président américain, qui ne manque jamais une opportunité de critiquer son prédécesseur, n'a pas eu le nez creux : la décision de déplacer l'ambassade américaine de Londres a été prise en 2008... sous la présidence de George W. Bush, rappelle CNN. L'administration Bush avait à l'époque expliqué qu'il aurait été très compliqué de sécuriser correctement le bâtiment de Grosvenor Square, qui a été vendu à un fonds souverain du Qatar et transformé en hôtel. 

L'annonce de Donald Trump a été saluée par certains en Angleterre, dont l'ancien patron du parti travailliste Ed Miliband : «Non, c'est parce que personne ne voulait que vous veniez. Et vous l'avez compris», a-t-il déclaré en citant le tweet de Donald Trump.


Lire la suite sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages