Donald Trump accuse, sans preuve, le recomptage en Géorgie de le flouer

Maxime Bourdeau
·Correspondant
·2 min de lecture
Donald Trump accuse maintenant le recomptage en Géorgie de le flouer (photo du 13 novembre 2020)  (Photo: AFP)
Donald Trump accuse maintenant le recomptage en Géorgie de le flouer (photo du 13 novembre 2020) (Photo: AFP)

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE - Les résultats de tous les États ont désormais été annoncés par les grands médias américains: Joe Biden a remporté 306 grands électeurs, contre 232 pour Donald Trump, soit pile le score inverse de la victoire du milliardaire républicain face à Hillary Clinton en 2016.

Si le président républicain n’a pas arrêté de qualifier son score de 2016 de “raz-de-marée”, depuis que les résultats sont enfin tombés ce vendredi 13 novembre, les chiffres lui semblent étrangement “truqués”. Le milliardaire enchaîne depuis sur Twitter les messages dénonçant des “fraudes”, une ”élection volée” par le système informatique qui comptabilise les voix et “la gauche radicale démocrate”. Des messages quasi systématiquement signalés par Twitter comme des déclarations “dont la véracité est contestée”.

Et ce samedi 14 novembre, Donald Trump a décidé d’encourager les quelques milliers de soutiens venus défiler à Washington DC pour demander “quatre ans de plus” pour le président. Sur la plateforme, il les a invités à plusieurs reprises à contester l’issue de l’élection avant d’à nouveau crier au scandale.

Après les résultats eux-mêmes, ce sont désormais les recomptages des voix qui ne conviennent pas à Donald Trump. Notamment en Géorgie où les bulletins sont automatiquement recomptés et où l’écart entre Joe Biden, qui l’a emporté, et Donald Trump est de moins de 0,5%.

“Le recomptage à la main en Georgie est une perte de temps. Ils ne regard...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.