Donald Trump éjecté du classement des plus grandes fortunes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Gros coup dur pour Donald Trump. Pour la première fois en vingt-cinq ans, l'ancien président américain tombe de son piédestal, du moins du classement Forbes qui répertorie chaque année les 400 plus grandes fortunes des États-Unis. L'année dernière pourtant, il figurait encore dans ce classement en occupant la 339e place. Selon Forbes, il lui manque plus de 400 millions de dollars pour faire partie de ce top 400, et cela est dû en particulier à ses pertes depuis la pandémie de la Covid-19.

En chiffres, Donald Trump a perdu en effet depuis un peu plus d'un an et demi 600 millions de dollars, bien que sa fortune soit estimée encore à 2,5 milliards de dollars. Cependant, selon un analyste économique du magazine, les pertes de l'ancien magnat de l'immobilier ne sont pas dues seulement à sa situation sanitaire. "Tout juste après l'élection de 2016, les responsables fédéraux de l'éthique poussaient Trump à se défaire de ses actifs immobiliers. Cela lui aurait permis de réinvestir les recettes dans des fonds de placement indiciels à large base et d'assumer ses fonctions sans conflits d'intérêts", lâche-t-il.

>> A lire aussi - Le classement des acteurs les mieux payés est tombé, trois femmes dans le top 10

Pourtant, avant d'entrer à la Maison-Blanche, Donald Trump avait fièrement lâché qu'il était capable de gérer son entreprise pendant qu'il était président. "Je serais le seul à pouvoir le faire", disait-il. En outre, selon les analyses de Forbes, si Trump avait réussi à éviter les impôts (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Et si le congé parental était plus court mais mieux rémunéré
Voici combien pourraient coûter les tests PCR et antigéniques à partir du 15 octobre
Covid-19 : la Russie est le pays le plus endeuillé d'Europe, record de décès !
Le prix du gaz s'envole, le pétrole temporise
Prix de l’essence : Anne Hidalgo veut une baisse des taxes, Bruno Le Maire évoque une aide

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles