Donald Trump à deux pas du vide

·1 min de lecture

L’Amérique retient son souffle. Tout semble écrit comme sur du papier à musique avec une victoire annoncée dans les sondages du camp démocrate, après quatre années que beaucoup aimeraient voir finir comme une parenthèse, un mauvais rêve. Selon la dernière actualisation du site RealClearPolitics, qui établit une moyenne des enquêtes d’intentions de vote au niveau national, "Sleepy Joe", ("Joe l’endormi"), comme le surnomme Donald Trump, pourrait bien réveiller l’espoir d’une nette majorité d’Américains avec près de 8 points d’avance sur son adversaire. C’est moins que les 12 points d’avance enregistrés l’été dernier, mais l’écart est confortable. Dans les États pivots (swing states), indispensables pour remporter la Maison- Blanche, Joe Biden est en tête dans cinq des six États qui ont été ravis par Donald Trump à Hillary Clinton il y a quatre ans.

Et pourtant, rarement l’angoisse n’aura été aussi palpable dans l’entourage du candidat démocrate. "Je suis nerveux, inquiet", nous confie un proche de Barack Obama qui suit de près le vote anticipé. Plus de 90 millions d’Américains ont déjà voté, physiquement ou par correspondance, un record dans les annales électorales. "Mais je n’ai pas confiance dans ce scrutin parce que les républicains ont tout fait pour minimiser la participation et le vote par correspondance", poursuit cet investisseur et financier du Parti démocrate.

Dans le camp républicain, on se veut rassurant

Une inquiétude parta...


Lire la suite sur LeJDD