Donald et Melania Trump : leur majordome à la Maison-Blanche licencié sans affect et livré à lui-même

·1 min de lecture

Une arrivée moins fluide que prévue. Lorsque le nouveau président des États-Unis, Joe Biden, et son épouse se sont rendus à la Maison-Blanche pour la première fois mercredi 20 janvier, un léger obstacle s’est présenté à eux. Le majordome de la résidence (appelé « chief usher »), qui devait leur ouvrir les portes, avait été remercié quelques heures plus tôt, selon les informations du New York Times.

Le majordome, Timothy Harleth avait appris le jour-même aux alentours de 11h30 que ses services n’étaient plus nécessaires à la Maison-Blanche. Le nouvel occupant des lieux avait fait savoir - plusieurs semaines en avance - qu’il souhaitait embaucher une nouvelle personne à ce poste, sans préciser qui. Le couple Trump n’ayant pas souhaité faire de nouveau appel à ses services, Timothy Harleth a été remercié sans ménagement.

Le poste de chief usher est traditionnellement apolitique : ses missions concernent le budget, les emplois du temps et les requêtes quotidiennes de la famille présidentielle. Mais le mandat de Donald Trump a rompu très tôt avec les conventions. Ainsi, l’ex-première dame, Melania Trump, avait-elle décidé dès 2017 d’accorder ce rôle à Timothy Harleth, un employé de longue date de la Trump Organization. Ce choix avait ajouté un soupçon de politique dans son métier.

Remercié par l’administration sortante, Timothy Harleth a perdu son emploi au milieu de la passation de pouvoir. Ses derniers mois de travail ont pourtant été une véritable gageure : la préparation de l’arrivée (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron accro aux SMS : cette « nébuleuse qu’il entretient à distance »
VIDÉO - Mort de Rémy Julienne : le jour où Belmondo lui laissa les "pattes coupées"
Kate Middleton et William : des parents en télétravail qui ont trouvé la parade
Catherine Deneuve "trop petite et trop grosse" : son ex-mari David Bailey n'a pas eu le coup de foudre
Ivanka Trump et Jared Kushner : leur nouvelle vie à Miami, avec un beau cadeau de Donald Trump