Donald et Melania Trump : un joyau de leur empire dynamité, Hillary Clinton jubile

·1 min de lecture

Touché, coulé. L’empire de Donald Trump en prend une nouvelle fois un coup. Son premier casino, le Trump Plaza, à Atlantic City, ouvert depuis 1984, a été réduit en cendres grâce à 3 000 bâtons de dynamite, ce mercredi 17 février. Une destruction qu’Hillary Clinton ne s’est pas privé de railler. Comme l’ont relaté nos confrères de Madame Figaro, l’ancienne secrétaire d'État des États-Unis a partagé une vidéo de la démolition des bâtiments sur son compte Twitter, ce mercredi 17 février, qu’elle a accompagnée d’un emoji de signe de la main. Serait-ce un au revoir sarcastique ?

Entre Hillary Clinton et Donald Trump, l’entente n’est plus au beau fixe depuis l’élection présidentielle américaine en 2016. En témoignent alors les multiples moqueries de la femme politique envers le magnat de l’immobilier. Au lendemain du dernier débat télévisé avant le grand jour, le 8 novembre 2016, les deux rivaux politiques s’étaient offerts un dîner. La candidate démocrate en avait profité pour le taquiner sur sa vision des femmes, dont se faisait l’écho L’Express le 21 octobre de la même année. "Quand les gens regardent la Statue, ils y voient un fier symbole de notre histoire. Quand Donald la regarde, il y voit un 4/10, peut-être un 5 si elle laisse tomber la torche et arrange un peu sa coiffure", avait-elle ri.

Avant de devenir des concurrents en course à la Maison-Blanche, Hillary Clinton et Donald Trump n’ont pas toujours été des ennemis. Dans le passé, le républicain et la démocrate ont en effet (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Pas un pied dedans, l'autre dehors" : pourquoi Elizabeth II reste inflexible avec Harry et Meghan
"Il est un peu épais" : le QI du prince Harry méchamment raillé... ça fait mal !
"Moi, je ne suis pas un mou" : Eric Dupond-Moretti ironise après le débat Darmanin/Le Pen
Flashback - Elizabeth II : le destin tragique (et méconnu) de son oncle John, mort à 13 ans
Jean-Pierre Pernaut, sa fille Lou simule un cambriolage : cette blague qui ne passe pas