Donald et Melania Trump plus intouchables : un juge ouvre la boîte de Pandore

·1 min de lecture

La disgrâce continue pour Donald et Melania Trump et, cette fois-ci, leurs anciens collaborateurs pourraient bien les enfoncer davantage. Dans une nouvelle décision rendue ce mardi 30 mars, comme l'a confirmé le site d'informations Politico, un juge fédéral a décrété que l'accord de confidentialité signé par les employés de l'ex-président des États-Unis (embauchés dès sa première campagne en 2016) était irraisonnable sur le plan légal ou encore "inapplicable." En raison, d'abord, d'un "langage vulgaire et passe-partout" faisant de ce contrat vague et donc invalide en vertu du droit des contrats de New York.

"Quant à la portée de la disposition, elle est - en pratique - illimitée. ... Par conséquent, les employés de la campagne ne sont pas libres de parler de quoi que ce soit concernant la campagne", a développé le juge Paul Gardephe dans sa décision. En d'autres termes : "la disposition de non-divulgation est donc beaucoup plus large que nécessaire." Une muselière pour les anciens collaborateurs de Donald et Melania Trump désormais envolée. La porte est donc ouverte à toutes les confidences et, sans aucun doute, à d'autres ennuis.Stéphanie Winston Wolkoff sera sans doute ravie : en 2020, elle a revendiqué le droit d'évoquer publiquement les coulisses de l'administration Trump, dont elle a fait partie, en parlant notamment sans tabou au sujet de l'ex-First Lady.

Leur rencontre a eu lieu en 2016, lorsque Stéphanie Winston Wolkoff a été nommée conseillère non rémunérée de l'ex-mannequin (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Édouard Philippe a trouvé un petit nom d’oiseau pour Jean Castex
Xavier Dupont de Ligonnes : que devient la maison du crime ?
PHOTO - Carl Philip et Sofia de Suède dévoilent de nouveaux clichés avec leurs 3 enfants
Sonia Rolland et Omar Bongo : retour sur leur amitié
Kate Middleton imprudente ? Un commandant de police râle