Donald et Melania Trump face à un nouveau scandale : vaccinations à tour de bras à la Trump Tower !

·1 min de lecture

Tout est parti d'un SMS envoyé par le docteur Anosh Ahmed, résident de la Trump Tower de Chicago, à plusieurs de ses contacts. Sur ce dernier, l'homme, directeur d'un hôpital de la ville, prend fièrement la pose aux côtés du fils de l'ancien président, Eric Trump, qu'il décrit comme un "gars sympa", avant de se vanter de l'avoir vacciné contre la Covid-19, informe Vanity Fair ce jeudi 18 mars.

Anosh Ahmed aurait également vacciné soixante-douze de membres du personnel de la Trump Tower, pourtant non-éligibles à la vaccination. Des informations que réfute le principal intéressé qui assure désormais que son message n'était rien d'autre qu'une "blague" et que ni Eric Trump, ni aucun employé de la tour, n'aurait bénéficié d'un quelconque traitement de faveur. Et de préciser que le fils de Donald Trump n'a pas été vacciné puisque ce dernier est ouvertement opposé à la vaccination.

Des explications qui n'ont pas suffi à la calmer la gronde. "J'ai été déçue d'apprendre cette nouvelle (...) Nous avons une quantité limitée de vaccins dans la ville", a réagi la maire de Chicago, Lori Lighfoot, autorisant le docteur Allison Arwady, à la tête de la commission de santé publique de la ville, à approfondir son enquête sur les vaccinations de la Trump Tower. Pointé du doigt, le clan Trump fait de son côté profil bas. Donald et Melania Trump, eux-mêmes vaccinés en catimini avant de quitter le Maison Blanche, se refusent pour l'heure à tout commentaire concernant cette sombre affaire.

Lire la suite sur le site de GALA

"On ne s'en relève pas" : Sheila touchante sur la rumeur qui aurait pu ruiner sa carrière
PHOTO - Laeticia Hallyday : sa grande fiesta d'anniversaire avec Jalil Lespert à L.A.
PHOTO - Prince Harry : son ex Chelsy Davy vit sa meilleure vie loin de lui
Confinement : l'étonnante mise au point de Gabriel Attal sur les coiffeurs
Kate Middleton : cette autre perfidie de Meghan Markle face à Oprah Winfrey coupée au montage