Don de rein à un proche : le don d'une vie meilleure

La rédaction d'Allodocteurs.fr

"Donner un rein à un proche, c’est lui offrir une meilleure qualité de vie". L’Agence de la biomédecine fait campagne du 12 au 22 octobre pour le don du rein du vivant, une option encore "insuffisamment connue et pratiquée".
En effet, en 2018, la France comptait 3.567 greffes de rein dont seulement 541 (15%) réalisées grâce au don du vivant d’un proche.

A lire aussi : Don du rein : les femmes beaucoup plus généreuses que leurs conjoints

10% de survie en plus

Pourtant, cette technique offre plusieurs avantages. Le premier avantage d’une greffe de rein du vivant est une "meilleure qualité des résultats sur le long terme, avec 10% de survie des greffons en plus par rapport à ceux d’une personne décédée" révèle le professeur Olivier Bastien, directeur de l’activité de prélèvement et de greffes d’organes et de tissus à l’Agence de la biomédecine.

Deuxième intérêt : l’aspect organisationnel. "Il est possible de planifier la date de la greffe et elle peut ainsi être prévue à temps pour éviter la mise en place d’une dialyse" poursuit le professeur Bastien.

Enfin, cette technique permet de raccourcir le délai d’obtention d’une greffe et de diminuer le nombre de personnes en attente d’une greffe. Elles étaient 8.000 sur la liste d’attente au 1er janvier 2018 en France.

"Je lui ai donné mon rein"

Mais dans quelles situations la greffe du rein est-elle une solution ? Différentes maladies exposent à des atteintes rénales suffisamment sévères pour qu’une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi