Le don de moelle osseuse en pratique : comment ça se passe et est-ce douloureux ?

Comment se passe le don de moelle osseuse ? Est-ce que c'est douloureux ?” : Sciences et Avenir répond à cette nouvelle "Question de la Semaine".

"Comment se passe le don de moelle osseuse ? Est-ce que c'est douloureux ?" C'est la question posée par Pit Friess à la rédaction de Sciences et Avenir sur notre page Facebook. Il s'agit de notre Question de la semaine, et voici notre réponse. Merci à tous pour votre participation et votre fidélité.

S'INSCRIRE COMME DONNEUR. Pour devenir donneur de moelle osseuse et peut-être sauver une vie, . Vous serez ensuite recontacté pour un entretien médical et des prélèvements sanguin et salivaire afin de pouvoir trouver une compatibilité éventuelle avec un malade. Conditions : avoir entre 18 et 50 ans, être en parfaite santé et sans prise régulière de médicament (hors pilule contraceptive).

Ne pas confondre moelle osseuse et moelle épinière

Concrètement, le don de moelle osseuse se fait majoritairement par prélèvement sanguin, et occasionne peu de désagréments.

“La plupart d’entre nous se fait souvent une fausse idée du don de moelle osseuse en confondant moelle osseuse et moelle épinière”, explique . La moelle épinière est en effet dans la colonne vertébrale : prélever à cet endroit parait effrayant. La moelle osseuse en revanche peut le plus souvent être récupérée via un simple sanguin, ou à défaut, dans les os postérieurs du bassin. "Donc aucun impact sur la colonne vertébrale, et aucun risque d’être paralysé après le don, comme on l’entend souvent”, appuie .

Pour comprendre, revenons sur la moelle osseuse. Elle est trouvée dans l’ensemble du squelette, et plus particulièrement au niveau des os plats, comme ceux du bassin. A l’intérieur sont produites des cellules souches dites "hématopoïétiques" qui évoluent ensuite en cellules indispensables à la vie : les globules rouges (qui transportent l'oxygène via la circulation sanguine), les globules blancs (les cellules immunitaires, qui protègent le corps des agressions extérieures), et les plaquettes (cellules circulant dans le sang, responsables de la coagulation). Lorsque la moelle osseuse fonctionne mal ou plus du tout, [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles