Don du sang : des vies suspendues à la générosité

Aurore Rigaudeau souffre de déficit immunitaire primitif, une maladie génétique rare qu'elle soigne avec un médicament issu du sang. Diagnostiquée tardivement en novembre 2017, elle doit absolument s'injecter un produit une fois par semaine pour faire le plein d'anticorps. 4 % des Français donnent leur sang "Avant les injections avant le traitement, j'étais tout le temps malade donc je faisais à peu près six sinusites par an, et des otites et des bronchites. J'étais régulièrement malade et cela impactait mon travail notamment. Depuis que j'ai le traitement, je n'ai plus d'infections. Cela me permet d'avoir une vie agréable", explique Aurore Rigaudeau. La jeune femme fait partie du million de malades soignés chaque année par les dons de sang. Une seule prise de sang suffit à sauver trois vies. Seulement 4 % des Français de 18 à 70 ans donnent leur sang et leur nombre augmente peu. 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour.