"Don Carlos" à l'Opéra de Paris : une version française à la distribution exceptionnelle

Thierry Fiorile
"Don Carlos" à l'Opéra de Paris : une version française à la distribution exceptionnelle

C'est au monde de l'opéra l'équivalent d'une finale de Coupe du monde de football, d'après les passionnés d'art lyrique. La nouvelle production de l'Opéra de Paris à Bastille, Don Carlos, de Verdi, est jouée depuis le mardi 12 octobre et jusqu'au 11 novembre. Cette oeuvre, commandée en 1867 par la France au génie italien et chantée en français, est très rarement jouée. Pour cette nouvelle version, la distribution est exceptionnelle.

Une version française plus théâtrale

La planète lyrique est en ébullition depuis des mois. Le patron de l'Opéra de Paris, Stéphane Lissner, a réussi un coup de maître. Avec Don Carlos, oeuvre en cinq actes de plus de quatre heures, c'est la délicatesse et la sensibilité de Verdi qui s'expriment, au service d'une langue réputée dure à chanter. Verdi plie sa musique dans cette oeuvre pour qu'elle s'accouple avec le français. Il existe une version italienne de cet opéra mais le chef Philippe Jordan est ravi de diriger ce Don Carlos ci. "C'est beaucoup plus théâtral, beaucoup plus dans le débat et le dialogue que la musique, quelque part. Le français, en soi, ça a un côté beaucoup plus intellectuel qu'émotionnel", par rapport à l'italien. La version française est d'après lui plus adaptée au thème de cet opéra.

Le français était la langue de la cour et, quelque part, ça marche très bien pour le sujet.

Philippe Jordan, chef d'orchestre de "Don Carlos" à l'opéra de Paris

à franceinfo

Sous la baguette souple et ultra-précise du chef d'orchestre Philippe Jordan, les chanteurs émerveillent Bastille : la star mondiale, l'Allemand Jonas Kaufmann en Don Carlos, la très théâtrale Lettone Elina Garanca en princesse Eboli et, chouchou du public, le baryton français Ludovic Tézier, merveilleux Rodrigue.

Des vedettes qui ne se marchent pas dessus

Toutes ces personnalités du monde de l'opéra travaillent en symbiose. "Je crois qu'on s'admire (...) Lire la suite sur Francetv info

Mathieu Madenian au Bataclan : "Rire dans cette salle, c'est la meilleure des réponses" aux terroristes
La Mairie de Paris annonce la création d'un centre d'archives LGBT en 2020
Scandale à Hollywood : le producteur Harvey Weinstein accusé d'agressions sexuelles
Après l'affaire Weinstein, des acteurs dénoncent à leur tour le harcèlement sexuel dont ils ont été victimes
Qui est Harvey Weinstein, l'influent "Dieu" d'Hollywood accusé de viols et d'agressions sexuelles?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages