Dominique Boutonnat : le président du CNC mis en examen pour tentative de viol et agression sexuelle

·1 min de lecture

L’AFP, informée par le parquet de Paris, a annoncé que Dominique Boutonnat, président du Centre National du Cinéma, était mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. L’homme de 51 ans est accusé par son filleul de 22 ans de l’avoir agressé sexuellement et d’avoir tenté de le violer dans une plainte déposée au mois d’octobre. Les faits remonteraient à l’année dernière. Alors en vacances en Grèce, Dominique Boutonnat aurait tenté d’abuser du plaignant. Ces accusations, l’accusé ne fait que les réfuter depuis qu’il a été placé en garde à vue ce mercredi 10 février. Dominique Boutonnat est depuis dans l’interdiction de prendre contact avec la supposée victime ou avec l’entourage de cette dernière pour ne pas perturber l’enquête. « C’est une étape nécessaire à la manifestation de la vérité et à la reconstruction personnelle de mon client, a indiqué Me Caroline Toby, avocate du filleul. Dominique Boutonnat était une figure paternelle ».

Si Dominique Boutonnat ne s’est pas personnellement exprimé sur l’affaire, son avocat Me Emmanuel Marsigny s’en est chargé à sa place, pointant du doigt l’injustice dont son client est victime : « Cette mise en examen pour des faits contestés, sans qu’aucune confrontation n’ait été organisée, traduit une précipitation tout à fait critiquable, a-t-il déclaré. Il s’agit pourtant d’un droit fondamental pour toute personne mise en cause de pouvoir être confrontée au plaignant avant qu’une décision de cette nature ne soit prise ».

Cette décision fait (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Friends : une fan révèle une nouvelle grosse erreur de montage
Anthony Delon : son message déchirant après la mort de sa mère Nathalie Delon
PHOTO L’amour est dans le pré : Claire nostalgique, son doux message adressé à Thierry
Secret Story 8 : Sacha Buyse s'offre de nouvelles fesses et diffuse l'opération sur Instagram
Cauet divorcé : ce qui l’a le plus choqué au tribunal