"On se doit de sauver notre saison": après les feux, la dune du Pilat rouvre, mais sous strictes conditions

Deux personnes sur la la dune du Pilat d'où l'on voit la fumée s'élever de l'incendie qui s'est déclaré à La Teste-de-Buch (Gironde), le 16 juillet 2022  - GAIZKA IROZ © 2019 AFP
Deux personnes sur la la dune du Pilat d'où l'on voit la fumée s'élever de l'incendie qui s'est déclaré à La Teste-de-Buch (Gironde), le 16 juillet 2022 - GAIZKA IROZ © 2019 AFP

Une bouffée d'oxygène pour tout un département. Ce mardi, la préfète de Gironde Fabienne Buccio a annoncé la réouverture de la dune du Pilat, l'une des attractions touristiques les plus prisées de Gironde, qui avait été fermée en raison des violents incendies qui ont touché la zone la semaine dernière.

Une décision prise en concertation avec Patrick Davet, maire de la commune de La Teste-de-Buch, dont dépend la dune. Selon lui, il s'agit d'une "décision courageuse" mais surtout salutaire pour sa région et ses commerçants, qui vont en grande partie de la saison touristique.

"On se doit de sauver notre saison. Il reste le mois d’août et quelques jours de juillet et une bonne partie (des commerçants, ndlr) nous disent qu'ils ne pourraient pas passer l'hiver sans ça. La dune du Pilat c’est un symbole pour nous, c'est plus de deux millions de visiteurs par an, ils ne seraient pas venus", assure l'élu sur BFMTV ce mercredi matin.

Règles strictes

Bien sûr, cette réouverture, prévue à 9h30 ce mercredi, se fera selon des conditions de sécurité très strictes. Parmi elles, l'impossibilité pour les visiteurs de se rendre sur place en voiture.

"Nous avons un parking de delestage ou les visiteurs seront amenés en bus sur la dune. Il y a aussi le réseau classique qui amène sur la dune au départ de la gare d'Arcachon", détaille Patrick Davet.

Il est également formellement interdit d'entrer dans le massif forestier touché par les incendies. Pour s'en assurer, le maire a signé un arrêté municipal et les désobéissants pourraient être sanctionnés d'une contravention. Des CRS mais aussi des policiers sont dépêchés sur place afin de veiller au respect des règles.

Le maire se donne les trois jours à venir avant de "tirer un bilan avec la préfète et syndicalistes de la dune et de voir quels nouveaux aménagements sont possibles ou non.

Feux fixés mais dégâts importants

Les deux incendies "hors norme" qui ont touché la zone, appelés parfois "mégafeux", ont ravagé près de 21.000 hectares de forêts en Gironde et entraîné l'évacuation de quelque 36.000 personnes.

Lundi, la préfecture a annoncé que ces incendies étaient "fixés". Sur la dune du Pilat, pas de victime, mais des dégâts matériels, dont la destruction de cinq campings et l'évacuation et 6000 vacanciers.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles