"Je dois arrêter ma carrière ?" : Léa Salamé agacée par les questions au sujet de son compagnon Raphaël Glucksmann

·1 min de lecture

En 2021, certains débattent encore sur la place de la femme, et veulent, si possible, la mettre absolument dans la cuisine. Nabilla en a fait l'expérience, dernièrement. Au début du mois de juin, l'influenceuse a été critiquée parce qu'elle disait compenser ses médiocres compétences de cuisinière... par sa fortune. "Je ne vais pas perdre mon temps à faire à manger, c'est quelque chose qui ne me plaît pas. J'ai essayé plusieurs fois, en vain... Je ne sais pas faire à manger, mais je suis riche !", assumait-elle sur Snapchat. Les réactions indignées en ont dit long sur ce que la société attendait d'une femme.

A la cuisine, et si possible, dépendante de son mari ? C'est ce qu'a cru comprendre Léa Salamé. En couple avec Raphaël Glucksmann depuis 2015, elle a vu son compagnon quitter petit à petit son statut d'éditorialiste ou essayiste pour se lancer en politique. Un changement de carrière qui, pour certains, devrait obliger Léa Salamé à s'éloigner de ses fonctions de journaliste.

Dans le podcast Au comptoir de l'Info, elle se confie sur ce mélange mal vu entre une journaliste et un politique, et désamorce la polémique avec force. "Moi je n'ai pas attendu Raphaël pour faire ma carrière, pour être là où je suis. Je défie quiconque de dire pour qui je vote ! Une femme, aujourd'hui, au XXIè siècle, elle n'a pas le cerveau de son mari", avance-t-elle.

En mars 2019, Léa Salamé s'était retirée provisoirement de l'antenne de France Inter, alors que Raphaël Glucksmann était en pleine campagne (...)

Lire la suite sur le site de Voici

O'NATTY : les dread locks… et bien plus encore
Eric Dupond-Moretti soupçonné de conflits d’intérêt : le ministère de la justice perquisitionné
Affaire conclue : rien ne va plus chez les acheteurs, qui ne se supporteraient plus
Prince Harry se montre en public et se confie auprès d'Ed Sheeran sur la naissance de Lilibet
"Un sérieux problème" : Françoise Hardy inquiète pour la santé de Jacques Dutronc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles