Baseball, football...L’ex-basketteur Magic Johnson collectionne les succès

·1 min de lecture

C’était le lendemain de Noël mais encore un beau jour pour recevoir un cadeau au courrier. Surtout une bague dotée de 52 carats de diamants jaunes, comme les 52 victoires préfigurant le titre des Los Angeles Lakers. Dans sa résidence de Beverly Hills, Magic Johnson en a même reçu une deuxième pour sa femme Cookie, alors qu’il a quitté la présidence des opérations basket depuis avril 2019, sentant qu’on "chuchotait et manœuvrait" dans son dos. La propriétaire, Jeanie Buss, n’a pas eu la mémoire courte : comment oublier que celui qui a sa statue devant le Staples Center avait noué l’arrivée de LeBron James, point de bascule d’une équipe passée du fond de cale à la tête de proue.

Magic, 61 ans, a fièrement posté qu’il s’agissait de sa "onzième bague de champion NBA". On ignore comment il a fait son compte, on sait surtout que l’Histoire a retenu les cinq décrochées (entre 1980 et 1988) sous le maillot pourpre et or, au plus fort de l’époque Showtime dont il était l’incarnation. Mais dans le coffre à rutilances, la collection se nourrit aussi d’autres terrains de jeu, en mode sport business cette fois. Short remisé, Earvin Johnson s’est offert un privilège en général inaccessible aux joueurs retraités, même les meilleurs : investir dans une franchise de sports US pour mieux la piloter. En l’occurrence, il y en a même plusieurs, toutes établies à Los Angeles.

Magic Johnson a pris le contrôle des Dodgers en 2012

Le titre WNBA remporté en 2016 av...


Lire la suite sur LeJDD