Un documentaire BFMTV explore la question du rapatriement des enfants français de Daesh

·1 min de lecture
© Delil SOULEIMAN / AFP

Faut-il rapatrier en France les enfants des Français partis rejoindre les rangs de Daesh en Syrie et en Irak ? C'est la question que se proposent d'explorer Fanny Morel et Noé Pignède, dans un reportage diffusé ce lundi sur BFMTV, une immersion dans les camps de l'est de la Syrie , contrôlés par les Kurdes, où se trouvent près de 200 enfants français qui attendent, dans des conditions précaires, leur rapatriement en France. Le reportage s'intitule Après Daech, l'impossible retour des enfants Français ?. On y apprend notamment que 200 enfants français sont aujourd'hui détenus dans des camps en Syrie.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

L'épineuse question du rapatriement

Tous ont (ou ont eu) des parents qui ont rejoint l'Etat islamique. Quelques-uns sont orphelins, d'autres sont accompagnés de leurs mères, une centaine de Françaises, toutes sous mandat d'arrêt international pour avoir rejoint une organisation terroriste . Ce rapatriement des jeunes Français détenus en Syrie est encore un sujet très sensible pour le gouvernement aujourd'hui. La coréalisatrice Fanny Morel n'a pas obtenu de réponse de l'Elysée à ses demandes d'entretiens.

Cette question est pourtant très importante à aborder aujourd'hui selon elle. "Il s'agit d'abord d'une question humanitaire, il y a quand même 61 enfants qui sont morts entre janvier et septembre 2021 dans les camps du nord-est syrien", explique-t-elle sur Europe 1....


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles