: Un document vieux de quinze ans au sujet de la mort du rappeur

Quinze ans après sa mort, le mythe Notorious B.I.G est encore intact. Un rapport d'autopsie de 23 pages, établi après le décès du rappeur américain en 1997, vient d'être rendu public. Il donne quelques indices sur la mort par balle de la star, sans pour autant designer un coupable après des années de recherche.

L'affaire Notorious B.I.G va t-elle être classée? C'est en tout cas ce que semble indiquer la publication du rapport d'autopsie du rappeur, 15 ans après son assassinat. Le document de 23 pages, longtemps classé confidentiel était jusqu'à présent entre les mains du FBI et de la police de Los Angeles, qui menaient plusieurs enquêtes infructueuses visant à lever le voile sur le meurtre mystérieux du rappeur. Christopher Wallace plus connu sous son nom de scène Notorious B.I.G, est décédé le 9 mars 1997 au cours d'une fusillade. D'après le rapport, l'une des quatre balles qu'il a reçues lui a été fatale, touchant plusieurs organes vitaux: le colon, le foie, le cœur et le poumon gauche. Aucune drogue ni alcool n'ont été découverts dans son corps, d'après les analyses toxicologiques des médecins légistes.

Le mystère demeure sur les raisons de la mort du parrain du rap new-yorkais. Ni la police ni l'agence fédérale n'ont voulu commenter la publication du rapport. Ainsi, la disparition de Big Poppa restera - comme unique explication - liée à la rivalité des gangs des côtes est et ouest des Etats-Unis. En effet, plusieurs mois avant le décès du gaillard de 179 kilos, son ennemi juré, Tupac Shakur tombait également à Las Vegas, après avoir été blessé au poumon par balle. Aucun des deux meurtres n'a encore été élucidé, laissant l'imagination des fans créer le reste.

Une chose est sûre, on ne connaîtra jamais vraiment les rouages de cette affaire vieille de 15 ans. Une faute grave de la police que la famille de Notorious B.I.G dénonce aujourd'hui par l'intermédiaire de son avocat. "La famille a été informée que le meurtre avait été élucidé et elle est blessée et (...)

Lire la suite sur gala.fr

: Un document vieux de quinze ans au sujet de la mort du rappeur
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.