Docu-télé – France 24 : l’histoire méconnue des « Justes » du Rwanda

·1 min de lecture
Joséphine a aidé une dizaine de Tutsis, dont de jeunes enfants.
Joséphine a aidé une dizaine de Tutsis, dont de jeunes enfants.

En 1994, 800 000 Rwandais, majoritairement tutsis, sont tués par les Hutus. Les rares Hutus qui tentent de s?interposer sont exécutés. Pourtant, quelques-uns risqueront leur vie pour aider les Tutsis. Le documentaire de Luc Lagun-Bouchet part à la rencontre de ces héros qui ont lutté contre le génocide. On les nomme « Juste parmi les nations », une définition forgée dans les années 1970 « pour reconnaître et honorer ceux qui, de manière désintéressée, avaient sauvé des Juifs durant la Shoah ». Cela en fait une notion qui relève plus que jamais de l?universalisme. Après le bouleversant livre de Jean Hatsfeld, Là où tout se tait, ce document inédit diffusé par France 24 apporte un nouvel éclairage sur cette histoire longtemps tue.

À LIRE AUSSIAu Rwanda, avec les « Justes »

Sauver des vies, quoiqu?il en coûte

Ils s?appellent Froduald Karuhije, Joséphine Dusabimana ou encore Damas Gisimba. Ils sont ouvrier agricole dans le village de Shyogwe, tenancière de bar dans la ville de Kibuye, sur le lac Kivu, ou directeur d?orphelinat à Kigali. Et ils ont fait preuve de courage, bravant souvent la mort, pour sauver leurs concitoyens tutsis dans le Rwanda de 1994. Nombre d?entre eux ont commencé à agir avant que ne commencent les massacres. « C?était comme se sacrifier en entrant dans une maison en feu pour sauver quelqu?un des flammes », témoigne face caméra Froduald Karuhije. Il a creusé dans les champs des trous profonds qu?il a recouverts de branchages et de terre pou [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles