Le docteur Eric Rolland écarté du banc du Paris SG

Ravasi, Alexandre
/ Pierre PERUSSEAU/FEP / Panoramic

LE SCAN SPORT - Le Docteur Eric Rolland, médecin du PSG depuis 2007, n'interviendra plus pendant les matches mais reste directeur médical du club. Retour sur un personnage contesté qui aura fait couler beaucoup d'encre au cours de ses onze ans sur le banc.

Le Docteur Eric Rolland n'arpentera plus le banc du Paris SG cette saison. Le chirurgien orthopédiste de 61 ans est désormais remplacé pendant les rencontres par le docteur Laurent Aumont, qui officie depuis plusieurs années auprès de l'équipe première. Le médecin de renommée internationale reste malgré tout directeur médical du club et continuera à prendre en charge de le suivi des blessures au centre d'entraînement, le célèbre Camp des Loges.

Ce remplacement était annoncé depuis déjà quelques semaines, et a été confirmé lors de la réception de Caen au Parc des Princes ce dimanche (3-0). Ce jour-là officiait Docteur Aumont, un spécialiste de nutrition et de mésothérapie, une pratique qui consiste en des micros injections sur des zones ciblées. Le docteur Rolland laisse donc sa place après onze ans de services au club de la capitale. Arrivé en 2007, ce personnage clivant était adoubé par une partie des supporters pour son expertise, décrié par d'autres pour son comportement.

Le Parisien révèle qu'en 2010, le médecin avait évité l'amputation de la jambe gauche à Hatem Ben Arfa, alors attaquant de Newcastle. En effet, l'attaquant de 23 ans avait contracté une infection par staphylocoque doré, une bactérie extrêmement pathogène, lors de son opération au tibia dans un hôpital insalubre de Manchester. Eric Rolland avait alors rapatrié le Français à la Pitié Salpétrière, hôpital parisien où il officie, pour tenter une opération délicate qui s'est avérée réussie. L'attaquant, qui a par la suite évolué au Paris SG de 2016 à 2018, avait pu s'entraîner à nouveau seulement six mois après.

Un personnage autant adulé que critiqué

Le docteur peut aussi se targuer d'avoir (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Le salaire de Buffon au Paris SG dévoilé 
6 329 jours après son père George, Timothy Weah marque son premier but avec le Paris SG 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro