Le docteur aux "120 patients" condamné à une amende faramineuse pour escroquerie

·1 min de lecture

Il est plus connu sous le nom du docteur aux "120 patients". Mais la situation de Jean-Marc Blanchon a connu un autre tournant jeudi 2 septembre. Selon nos confrères de France 3 Centre Val-de-Loire, le médecin soupçonné d'avoir escroqué la CPAM a été condamné à deux ans de prison avec sursis et un an d'interdiction d'exercer sa profession.

Mais ce n'est pas tout. Le médecin est aussi condamné à verser une amende de 50.000 euros au Trésor Public, mais également de restituer tous les biens qu'il aurait obtenus pendant des années en faisant de fausses déclarations, à savoir des biens immobiliers, des comptes bancaires, plusieurs véhicules et son avion. Il est également condamné à rembourser 600.000 euros à la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie).

>> A lire aussi - Il découvre être victime d'une escroquerie hors norme à la suite d'un redressement fiscal

Jean-Marc Blanchon, qui clamait haut et fort pouvoir recevoir jusqu'à 120 patients par jour, était soupçonné par la CPAM d'avoir rempli depuis 2015 de fausses feuilles de soins pour ensuite encaisser les honoraires de ses patients sans jamais les avoir reçus. Mais le médecin avait toujours nié les accusations qui étaient portées contre lui. Pourtant, comme le rappelait France 3, selon l'Ordre des médecins, recevoir 40 à 50 patients par jour était déjà considéré comme "de grosses journées".

Le procureur avait requis cinq ans de prison dont trois avec sursis contre le médecin, jugé au mois de juin devant le tribunal correctionnel (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : les centres de vaccination landais confrontés à une suspicieuse vague de désistements
Covid-19 : un nouveau traitement autorisé en France pour les patients déjà hospitalisés
Ce département suspend le pass sanitaire dans les centres commerciaux avant même une décision de justice
Nouvelle-Calédonie : la vaccination contre le Covid-19 sera obligatoire pour les adultes
Finistère : une école contrainte de déménager pour laisser place au tournage d’un film avec Michel Blanc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles