Doc : qui est Luca Argentero, le héros de la nouvelle série médicale de TF1 ?

·1 min de lecture

Après Grey’s Anatomy, Dr House et Good Doctor, TF1 vous propose une nouvelle exploration dans le monde médical. Doc, c’est le nom de la nouvelle série de la première chaîne, diffusée pour la première fois ce mercredi 6 janvier. L’histoire du médecin chef Andrea Fanti qui, après avoir pris une balle dans la tête et passé plusieurs heures dans le coma, ne se souvient plus du tout des douze dernières années de sa vie à son réveil. Pensant être toujours en 2008, Andrea Fanti est propulsé dans une ère où les nouvelles technologies lui sont complètement étrangères. Plus éprouvant encore, le personnage principal va très vite réaliser qu’en douze années, sa vie a été totalement chamboulée avec de nombreux drames, mais aussi des succès : il est dorénavant un médecin-chef réputé. Avec tous les sacrifices que cela implique.

Une histoire inspirée de faits réels sur la vie du docteur Pierdante Piccioni qui a déjà conquis le public italien. Comme nous l’apprend Le Figaro, la série Doc a réuni jusqu’à 8 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion au printemps dernier sur la chaîne Rai 1. Et pour incarner le rôle de ce médecin hors du temps, la production a misé sur le charisme et la gueule d’ange d’un certain Luca Argentero.

Né à Turin, en Italie, c’est en 2003 que Luca Argentero se fait connaître du grand public en participant à l'émission de téléréalité Il Grande Fratello (Big Brother). Deux ans plus tard, il fait ses premiers pas en tant qu’acteur dans la série Carabiniers. Un an plus (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Lego Masters : un candidat rappelé à l'ordre par la production après un faux pas
VIDEO Cyril Hanouna : son attitude face à l’intervention du docteur Jimmy Mohamed dans TPMP indigne la Toile
VIDEO N'oubliez pas les paroles : Jennifer éliminée après un record de victoires, la maestro fond en larmes
VIDEO TPMP : Cyril Hanouna ironise sur les gros problèmes de son de l'émission
VIDEO N’oubliez pas les paroles : Nagui fait une mise au point sur la « fatigue » que peuvent ressentir les Maestros