Doc Gyneco : "Pour ramener Diam's, il faut appeler le mec de l'exorciste"

Interrogé par RTL et Le Parisien, Doc Gyneco se confie sur le port du voile choisi par Diam's. Un choix "d'extrémiste" selon lui.

En novembre dernier, Booba s’en prenait au changement de religion de l’ex-rappeuse. Cette fois, c’est au tour de Doc Gyneco de critiquer la jeune femme. Le choix de Diam's de se retirer de la musique pour se consacrer à la religion et à son foyer fait beaucoup parler au sein de la scène rap française. Au creux de la vague depuis quelques années, l'interprète de Viens voir le docteur est réapparu dans les médias pour raconter ses difficultés et son espoir d'un retour prochain dans les bacs. L'ancien membre du Ministère A.M.E.R. en a aussi profité pour donner son point de vue sur le changement de vie de Diam's.

Pas toujours très clair dans son argumentaire, Doc a assimilé la nouvelle vie de la rappeuse à de l’extrémisme religieux. "« Ce sont des extrémistes pour moi. Des gens qui choisissent les extrêmes sont des gens faibles et qui ont peur. Moi le message que je veux dire aux gens c'est qu'il ne faut surtout pas croire que ces gens là sont forts, ils sont très très très faibles. Ils vont se réfugier dans des trucs extrêmes et ils n'ont en plus aucune conscience du message qu'ils font passer » , a-t-il expliqué au micro de Marc-Olivier Fogiel sur RTL.

Bruno Beausir, alias Doc Gyneco, (38 ans) a conclu son intervention par une formule dont il le secret : « Maintenant pour ramener Diam's, il faut appeler le mec qui a joué dans l'Exorciste. Pour la ramener de l'endroit où elle est partie, ça va être très très dur. Parce que ceux qui la connaissaient avant, ils le savent. Pour la ramener à l'endroit d'où elle est partie il faut être très très fort. Moi j'aimerais bien y aller, mais p'tain faudra ramener aussi tous ceux qui l'ont accompagnée. Ça va être compliqué.»

François Touminet

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Mario Balotelli papa d'une petite Pia
Affaire Middleton: Nadine Morano se compare à l'infirmière sur Twitter
Canular Kate Middleton, l'hôpital accable les animateurs radio

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.