Doc Gynéco condamné à 5 mois de prison avec sursis et 2000 euros d'amende pour violences conjugales

·1 min de lecture

Le 10 mars dernier, le rappeur Doc Gynéco a été interpellé pour violences conjugales. Selon des informations du Parisien, une violente dispute aurait éclaté entre l’artiste et sa femme dans l’après-midi. Entendu par la police, l’ancien chroniqueur de Touche pas à mon poste était soupçonné d’avoir violemment frappé sa femme au visage. Cette dernière avait été conduite à l’hôpital et a reçu 19 jours d'ITT, dont 14 pour une détresse psychologique.

Au lendemain de cette affaire, l’avocat de Doc Gynéco avait indiqué que son client avait “reconnu les faits” et qu'il ne cherchait pas "à les minimiser". Le rappeur avait évoqué “une bêtise” pour parler de cet accident. “Le temps des explications de mon client devant la justice viendra et je ne doute pas que cet homme viendra s'expliquer publiquement. À ce stade, il faut rappeler qu'il reste présumé innocent. Le tribunal médiatique ne doit pas se substituer à la justice", rappelait l’avocat du rappeur.

Poursuivi pour des faits de "violences volontaires par conjoint" sur la personne de sa compagne, Doc Gynéco a été déféré au tribunal judiciaire de Paris et placé sous contrôle judiciaire le 12 mars. Comme est en mesure de le rapporter Jean-Marc Morandini ce 18 mai, “le parquet a requis mardi une peine de six mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre de l'artiste Doc Gynéco”. Le représentant du musicien a demandé un sursis probatoire mais Doc Gynéco a été condamné à cinq mois de prison avec sursis et 2000 euros d'amende. Il devra respecter (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Meurtres au paradis : Joséphine Jobert révèle la fin alternative de la saison 10 à laquelle les fans ont échappée
Miss Univers : Sylvie Tellier révèle le classement d'Amandine Petit et elle est dans le Top 15
Alain Ducasse évincé du Plaza Athénée : un ancien de Top Chef pressenti pour lui succéder
Emmanuel Macron dans une vidéo avec Mcfly et Carlito : les Youtubeurs annoncent une bonne nouvelle !
"Royal emmerdeur" : un journaliste de Fox News perd son sang-froid et insulte le prince Harry