"Do you speak Castex?", la chronique d'Anne Roumanoff

·1 min de lecture

On ne s’interdit rien = Il est possible que l’on reconfine tout d’un coup mais rien n’est encore décidé.

On connaît le poids moral d’un reconfinement = Déjà que vous êtes tous complètement déprimés, fauchés, abattus, exaspérés, si l’on vous reconfine, je n’ose pas imaginer le résultat.

Je salue l’engagement remarquable des soignants qui restent totalement mobilisés malgré la fatigue accumulée = Des remerciements et des compliments, oui ; une augmentation, non.

L’épidémie a marqué le pas ces derniers jours = La situation est finalement moins mauvaise que prévu.

Lire aussi - "Et en même temps, à l’Élysée…", la chronique d'Anne Roumanoff

Il n’y a pas de perspective de réouverture à court terme pour les restaurants, les lieux culturels ou les stations de ski. Oui pour des travaux pour donner des perspectives, non pour annoncer des dates = Ça n’est pas pour tout de suite, ça n’est pas pour bientôt, c’est pour dans longtemps, dans tellement longtemps que l’on ne peut pas vous dire quand. On va néanmoins se réunir pour réfléchir comment rouvrir à une date qu’on ignore.

"

Restez chez vous et faites des Zoom! C’est un ordre!

"

La stratégie vaccinale du gouvernement = Notre stratégie est simple, quand on reçoit des vaccins, on vaccine le maximum de personnes et quand il n’y en a plus, on inscrit les volontaires sur des listes d’attente pour les faire patienter.

La perspective du confinement n’a pas disparu = Vous allez continuer de retenir votre souffle à ch...


Lire la suite sur LeJDD